Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  


fontsizeup fontsizedown

DEMI-JOURNEES D’INFO SYNDICALE : SUR QUEL TEMPS RECUPERER ?

dimanche 21 septembre 2008

Cette réunion est de droit. Tout collègue, syndiqué ou non syndiqué, peut y participer.
L’administration a été prévenue par nos soins. Il vous suffit d’informer votre IEN (vous n’avez pas de délai) et, éventuellement, les familles concernées (le plus tôt sera le mieux) de votre participation.
Attention ! Si certains IEN tentaient de faire pression sur les collègues pour les dissuader d’aller aux réunions syndicales, contactez-nous le plus rapidement possible.

Nous aurions souhaité que les collègues puissent avoir le choix de récupérer ces heures soit sur les 24 heures hebdomadaires de classe, soit sur les 108 heures annuelles complémentaires (c’est ce que nous avons proposé, à deux reprises, lors des CAPD des 29 août et 4 septembre dernier). Monsieur l’Inspecteur d’Académie a refusé que ces heures soient prises sur du temps d’enseignement (directive issue d’une note ministérielle dont le SNUipp étudie la légitimité juridique) qui, dit-il, « est déjà assez réduit comme cela ». Remarquons au passage que si tel est le cas, nous n’en sommes en aucune façon responsables !

Notre proposition d’utiliser le vendredi de l’ascension comme jour de récupération n’a pas rencontré plus de succès, M. Bucheli arguant de la gêne qu’occasionnerait une différence de traitement entre les classes d’une même école. Pourtant, ces différences ont toujours eu lieu lorsque l’info syndicale se passait le samedi matin.

Avec ces propos, ce sont bien les conditions d’application du décret du 28/05/82 relatif au droit syndical qui sont remises en cause. Réticent sur le fait de pouvoir prendre ces heures sur l’aide individualisée, M. Bucheli laisse la possibilité aux collègues de choisir entre les 24 heures de concertation ou les 18 heures de formation, excluant par ailleurs les 6 heures allouées aux Conseils d’Ecole. Nous invitons tout de même les collègues à utiliser le temps d’information syndicale comme bon leur semble, dans les 108 heures annuelles évoquées précédemment.

Quant aux collègues des RASED, rien n’ayant été prévu pour eux, il va de soi que leur droit doit être réitéré et qu’il nous semble normal qu’ils puissent également récupérer ces heures sur leur temps de travail.

[|Lettre à l’IEN|] Nom Prénom Fonction Ecole à Mr l’Inspecteur de l’Education Nationale de la circonscription de ….. Objet : demi-journée d’information syndicale

Monsieur L’Inspecteur,

Conformément au décret n° 82447 du 28 mai 1982, je participerai à la demi-journée d’information syndicale organisée par le SNUipp le mercredi 1er octobre 2008.

Afin de récupérer cette demi–journée sur notre temps de travail je n’assisterai pas à : (au choix)l’animation pédagogique du ... ou au conseil des maîtres, de cycle, d’école etc....

Date et signature

[|Ou Lettre aux parents concernés ?|]

Madame, Monsieur,

Les droits relatifs à l’exercice du droit syndical dans la Fonction Publique prévoient une heure mensuelle d’information sur le temps de travail (décret n°82447 du 28 mai 1982).

Les enseignants ne sauraient être écartés de ce droit, reconnu par ailleurs pour tous. C’est la raison pour laquelle votre enfant n’aura pas d’aide personnalisée les (dates)…

Soyez persuadé que nous utiliserons ce temps à analyser au mieux les moyens de construire une école de qualité, assurant à tous le meilleur avenir .

L’enseignant de la classe

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |