Retour accueil

fontsizeup fontsizedown

Répartition des postes académiques pour la rentrée 2018

jeudi 21 décembre 2017

PNG - 172 ko

Des choix qui ne réduiront pas les inégalités

Le ministère a fait le choix de consacrer quasi-exclusivement les 3881 postes créés au budget 2018 à la poursuite du dédoublement des classes en CP en REP et CE1 en REP+. Ce sera malgré tout insuffisant car l’opération nécessiterait près de 6400 postes.

Pour le SNUipp-FSU qui a réagi dans un communiqué, « ces créations auraient dû être l’occasion de diminuer les effectifs dans toutes les écoles où les classes sont surchargées, d’améliorer les remplacements, de développer le plus de maîtres, les Rased, la formation des enseignants… » Ce sont au contraire des centaines de postes qui risquent d’être supprimés.

« L’école primaire française largement sous-investie et marquée par des inégalités insupportables doit faire l’objet d’un engagement financier massif pour réaliser les transformations nécessaires, à commencer par une baisse des effectifs. Le budget 2018 ne répondait pas à cet enjeu de société. Les choix faits par le ministère y répondent encore moins » , poursuit le syndicat.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |