Retour accueil

Vous êtes actuellement : FSU  / Actions 


fontsizeup fontsizedown

Violences sociales : la FSU s’exprime !

vendredi 7 décembre 2018

Communiqué de presse FSU Loiret 7 décembre 2018

“Colère jeune”

Les raisons de se mobiliser ne manquent pas pour les lycéens et étudiants : sélection pour l’entrée à l’université avec Parcours-sup, orientation précoce dès la seconde avec la réforme du bac, au nom d’un prétendu parcours individualisé... Dans les lycées professionnels, les enseignements généraux sont sacrifiés et l’apprentissage confié aux entreprises.

Face à ces attaques, la réaction des jeunes se traduit par de la colère, bloquant leurs lycées. Ils refusent, comme d’autres, ces réformes ayant des logiques d’exclusion et de sélection. La volonté du gouvernement d’aller vite pour éviter toute contestation, comme pour la loi travail, génère angoisse et exaspération.

La FSU condamne toute forme de violence et particulièrement ces interventions policières sans nuance. Elle dénonce les brutalités commises à l’égard des lycéens, et notamment devant le Lycée Pothier à Orléans, à La Source, et plus tragiquement à Saint-Jean de Braye. Comment conserver la confiance de ces jeunes envers les institutions dans ces conditions, avec ces consignes de maintien de l’ordre émanant du gouvernement ?

Pour sortir de cette ornière, il est urgent d’ouvrir, dès maintenant, des discussions avec les organisations lycéennes, étudiantes et syndicales de l’Education. La FSU porte un tout autre projet, beaucoup plus ambitieux pour la jeunesse surtout dans un contexte de crise sociale que nous vivons actuellement dans notre pays.

A ce propos, la FSU consulte ses instances en vue d’un appel à manifester avec CGT, Solidaires et UNEF vendredi 14 décembre prochain.

Un préavis de grève a été déposé par la FSU nationale

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |