Retour accueil

Vous êtes actuellement : Société  / Lutte contres les discriminations 


fontsizeup fontsizedown

Listes de parents d’élèves : vigilance

jeudi 25 septembre 2014

Les forces réactionnaires qui avaient dénigré et combattu le dispositif des ABCD de l’égalité sont toujours actives, et tentent de phagocyter les conseils d’écoles en se présentant aux élections des représentant-es de parents d’élèves.

Des directeurs et directrices d’écoles seront peut-être confronté-es à ces listes, qui peuvent s’intituler « FAPEC », « vigi-gender », mais aussi de façon plus insidieuse « collectif de parents » ou autre dénomination...

Ces groupes n’ont plus seulement la volonté de diffamer l’éducation à l’égalité, mais ils affichent aussi la volonté de surveiller et contrôler ce qui se passe dans nos classes et dans les activités péri-scolaires, jusqu’au choix des livres et des spectacles que les écoles proposent aux élèves.

Le SNUipp45 demande aux collègues et notamment les directeurs de nous faire remonter les informations relatives à l’éventuelle présence de ces listes de parents dans vos écoles.

Le SNUipp-FSU invite les collègues à la plus grande vigilance par rapport à ces groupes, afin de pouvoir continuer à exercer toutes les missions de notre métier, dans le cadre des programmes nationaux et de notre liberté pédagogique, en résistant à toute tentative d’ingérence. Il soutiendra les équipes qui subiront ce genre de pressions.

[*Petits rappels :

- Les « vigi-gender » dérivent de la « Manif pour tous », qui rassemble notamment droite « dure », catholiques traditionalistes et franges des extrêmes droites contre l’ouverture du mariage à tous les couples (et qui se structure politiquement). Ils masquent leur homophobie et leur refus de l’égalité derrière la prétendue défense de l’intérêt des enfants et de leur identité « naturelle ». Ils affirment que l’éducation à l’égalité est le paravent de la « théorie du genre » qui viserait à l’indifférenciation des enfants et à la promotion de l’homosexualité. Leur pouvoir de nuisance est tel qu’ils ont contribué à déstabiliser momentanément la lutte contre les discriminations à l’école, et les polémiques enclenchées ont abouti à la fin des ABCD.

- La FAPEC, « Fédération Autonome des Parents d’Élèves Courageux », a été créée au printemps par Farida Belghoul, initiatrice des Journées de Retrait de l’École (JRE) et proche du mouvement d’Alain Soral « Égalité et Réconciliation », qui se caractérise notamment par son antisémitisme. Elle avait été encore plus loin dans les mensonges outranciers, évoquant des démonstrations de masturbation en maternelle. Elle appelle à refuser la « théorie du genre » à l’école, mais aussi... la méthode globale ! Elle fait de plus la promotion de l’enseignement à la maison ou dans des écoles hors contrat. *]

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |