Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

EVS/AVS : halte à l’exploitation !

vendredi 13 février 2015

Le SNUipp-FSU propose aux personnels AVS ou EVS recrutés sur la base d’un contrat CUI ("Contrat Unique d’Insertion") une lettre à envoyer aux chefs d’établissements de référence afin que leur temps de travail soit respecté. Merci de nous faire copie de vos courriers.

Les personnels qui occupent des fonctions d’EVS ou d’AVS sont tous recrutés sur la base d’un contrat précaire. Leur situation empire encore lorsque leur nombre d’heure payées est inférieur au nombre d’heures effectuées, plaçant l’administration en situation de non-respect du Droit du Travail.

Les contrats précaires se développent de façon inquiétante dans l’ensemble de la fonction publique. L’éducation n’est pas épargnée. Cela se traduit, dans notre département, par la présence de 208 EVS à fonction d’AVS* (donc en CUI, premier et second degré) pour effectuer des missions incontournables auprès d’élèves en situation de handicap et par 176 EVS ( pour le premier degré) pour l’aide à la direction d’école.

Ces contrats sont assortis de temps partiel imposé et limité dans le temps, aggravant comme s’il en était besoin un salaire déjà scandaleusement bas. Pour couronner le tout, le nombre d’heures pris en compte pour leur rémunération n’est que de 20, alors que ces collègues ont un emploi-du-temps hebdomadaire de 24 heures. L’argument invoqué serait un "lissage" du nombre d’heures sur l’année scolaire, alors que le Code du Travail stipule clairement que le lieu de travail étant fermé pendant les vacances scolaires, les personnes concernées ont de fait droit à ces congés sans que l’on puisse leur demander de rattrapage sous une forme ou sous une autre.

Le SNuipp-FSU 45 propose donc à tous les collègues concernés d’envoyer une lettre au principal de leur collège de référence, avec une copie au Directeur Académique, afin de simplement exiger que le Droit du Travail soit respecter.

Tous ensemble, soutenons ces collègues à contrats précaires dans leur démarche et battons nous pour des contrats pérennes et statutaires pour ces emplois qui répondent à un véritable besoin.

*94 CDD d’AVS en AESH (contrat de droit public) à l’heure actuelle + 20 CDisées et 12 CDisables supplémentaires dans le Loiret au 31/12/2015 pour compléter les accompagnants au handicap.

Word - 26.5 ko
CONTESTATION_CONTRAT_CUI

[|N’oubliez pas de nous envoyer une copie de ce courrier.|]

P.-S.

Modèle de courrier au bas de cet article.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |