Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

APC ! On continue !

jeudi 6 septembre 2018

Le SNUipp-FSU45 reconduit la consigne de l’an passé. Nous appelons ainsi les enseignants du 1er degré à utiliser les 108 heures, y compris l’APC, comme bon leur semble.

Bien que de nombreux collègues aient l’an passé choisi de ne plus proposer d’heures d’APC aux élèves, le Ministre continue de faire la sourde oreille. Pire, sa seule décision concernant les APC consiste à les recentrer sur la maitrise de la langue et de la lecture, resserrant un peu plus la portée de ces heures en petits groupes.

voir la note ministérielle du 29 mars 2018 : PDF - 476.9 ko

Le SNUipp-FSU45 continue de penser que les APC, héritières de l’aide personnalisée, instaurée en 2008 pour faire face à la difficulté scolaire mais surtout de permettre la suppression de nombreux postes de RASED, ne sont pas une réponse efficace pour les élèves décrocheurs. Tout au plus, ils peuvent permettre de travailler en petits groupes et de remédier à des difficultés ponctuelles mais en aucun ne sont une réponse pour les élèves qui nécessitent justement un appui du RASED ou encore une orientation dans des classes adaptées à leurs difficultés. Or, les RASED sont souvent incomplets, les ULIS sont surchargées et les IME proposent de moins en moins de place. Et les postes de maîtres supplémentaires qui permettaient justement de travailler en petits groupes se raréfient pour abonder le dispositif de dédoublement des classes en REP et REP+. Le Ministère n’entend par ailleurs, toujours pas, s’intéresser au temps de travail des professeurs des écoles qui sont pourtant parmi les enseignants européens passant le plus d’heures devant les élèves.

Pour ces raisons, comme l’an passé, le SNUipp-FSU45 appelle les collègues à utiliser les 36 heures d’APC devant élèves comme ils l’entendent (intégralement ou en partie, pour des réunions d’équipe notamment). Nous invitons les équipes à agir collectivement au sein des écoles et faire le choix de l’utilisation des APC après discussion en conseil des maîtres, de nous prévenir de l’action menée et de demeurer dans l’établissement sur les temps dédiés aux APC. Pour les collègues qui continuent de proposer les APC, nous rappelons que les les activités pédagogiques complémentaires (APC) se déroulent par groupes restreints d’élèves. Elles permettent :

  • une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages ;
  • une aide au travail personnel ;
  • la mise en œuvre d’une activité prévue par le projet d’école.* L’injonction de les recentrer sur le français n’a donc pas de valeur juridique.

Là encore, le SNUipp-FSU45 vous invite à utiliser ces temps librement et remarque que le slogan « L’école de la confiance » est une fois de plus mis à mal par les injonctions ministérielles.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 7