Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Avancement (promotions) 


fontsizeup fontsizedown

Hors classe : campagne 2019

Compte rendu du GT du 12 ET CAPD prévue le 18 juin

mercredi 12 juin 2019

Lors du GT du 12 juin, le SNUipp-FSU 45 est intervenu pour demander des critères de départage équitables (voir dans l’article). La CAPD aura lieu mardi 18 juin au matin. Résultats par téléphone à partir de 14h.

Candidature Hors classe automatique à partir de deux ans d’ancienneté dans le 9e échelon de la classe normale au 31 août 2019.

Hors classe 2019

Une note de service publiée au BO du 21 mars 2019 fixe les règles d’avancement à la hors classe des PE au titre de l’année 2019.

Le principe d’un déroulement de carrière sur au moins deux grades, à un rythme plus ou moins rapide, y est rappelé. Le taux de promotions, qui était de 13,2% en 2018 passe à 15,1% des « promouvables » cette année. Dans le Loiret, les 149 plus haut barèmes seront promus

Qui est concerné ?

Tous les PE en position d’activité comptant au moins deux ans d’ancienneté dans le 9e échelon dans la classe normale au 31 août 2019 ainsi que toutes celles et ceux aux 10e et 11e échelon

Plus d’infos ici.

Appréciation de la « valeur professionnelle »

Pour les PE ayant bénéficié du troisième rendez-vous de carrière en 2017-2018, il s’agit de l’appréciation rendue à l’issue de ce rendez-vous.

Plus d’infos ici.

Le barème

Plus d’infos ici.

Suite aux interventions du SNUipp-FSU, des avancées sont à observer. Les critères de départage en cas d’égalité de barème ne sont plus imposés par le ministère mais seront examinés en CAPD. Ainsi, l’ancienneté générale des services (AGS) pourra être prise en compte à la place de l’ancienneté de grade, ce qui ne pénalisera plus les anciens instituteurs. Les DASEN sont par ailleurs invités à porter une attention particulière aux agents en fin de carrière et à tenir compte de l’équilibre hommes-femmes lors de l’établissement du tableau d’avancement.

C’est ce qu’ a rappelé le SNUipp-FSU du Loiret lors du GT du 12 juin, vite suivi par l’ensemble de l’intersyndicale, en demandant qu’en cas d’égalité de barème les critères soient les suivants dans l’ordre :

1. AGS totale (y compris les années d’instituteurs) 2. échelon 3. ancienneté dans l’échelon 4. âge (le plus âgé étant avantagé)

Par ailleurs, il a rappelé sa demande de révision possible de l’avis du DASEN.

Campagne de candidatures à la classe exceptionnelle année 2019

Rappel : La CAPD pour la Classe exceptionnelle est REPORTEE au 30 août. Les professeurs des écoles éligibles au titre du premier vivier devaient candidater pour que leur situation soit examinée, en remplissant une fiche sur I-Prof entre le 29 avril et le 17 mai 2019.

Deux viviers distincts, pour lesquels les conditions requises sont différentes, sont identifiés :

Au titre du premier vivier  :

● avoir atteint au moins le 3e échelon de la hors classe.

● justifier de huit années (de façon continue ou discontinue) accomplies dans des conditions d’exercice difficiles ou sur des fonctions particulières : Affectation dans une école ou un établissement relevant de l’éducation prioritaire ; Affectation dans l’enseignement supérieur ; Directeur d’école ou chargé d’école ; Directeur de centre d’information et d’orientation ; Directeur adjoint de section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) ; directeur délégué aux formations professionnelles et technologies ou chef de travaux ; Directeur départemental ou régional de l’union nationale du sport scolaire (UNSS) ; Conseiller pédagogique ; Maître formateur ; Formateur académique ; Référent auprès d’élèves en situation de handicap ; Tuteur des personnels enseignants

Les services accomplis à temps partiel sont comptabilisés comme des services à temps plein. Seules les années complètes dans les fonctions éligibles sont retenues. Les services accomplis en qualité de « faisant fonction » ne sont pas pris en compte.

Au titre du second vivier :

● avoir atteint au moins le 6e échelon de la hors classe.

● faire preuve d’une valeur professionnelle exceptionnelle au regard de l’ensemble de la carrière.

Le SNuipp-FSU rappelle qu’il s’est opposé à cet article dans le projet PPCR car ce type d’avancement arbitraire et au mérite est à l’opposé des valeurs d’équité que nous portons.

Néanmoins, nous suivrons tous les dossiers des collègues qui candidateront lors de la CAPD qui se tiendra le 30 août prochain à condition de nous envoyer vos documents avant fin juin

Le contingent de la classe exceptionnelle est fixé en proportion de l’effectif total du corps des PE, pour la rentrée 2019 il sera de 4,29%. Il évoluera pour atteindre 10 % au titre de l’année 2023 (5,72% en 2020 ; 7,15% en 2021 ; et 8,58% en 2022).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 18