Retour accueil

Vous êtes actuellement : FSU  / Instances  / CDEN 


fontsizeup fontsizedown

CDEN du 17 avril : le projet du CTSD quasiment inchangé

mercredi 22 avril 2020

Le CDEN (Conseil Départemental de l’Education National) s’est réuni ce vendredi 17 avril après midi afin, entre autre, de « valider » les mesures du CTSD de la veille concernant la rentrée dans le primaire.

A l’odj, ci dessous en PDF exceptée le changement de date puisque initialement prévu le 9 avril (voir historique du CTSD) PNG - 76.5 ko

• approbation de liste des nouveaux DDEN qui pourront siéger et participer à la vie des écoles : votes pour à l’unanimité

• Indemnité Représentative de Logement (IRL) : qui est l’indemnité versée aux instituteurs restants afin de compenser la différence de salaire avec celui des Professeurs des écoles en matière de logement. Tous pour sauf la FSU : 5 contre. En effet, le montant de 2808 euros annuel n’ayant pas varié depuis 2010, la FSU considère qu’ il y a, depuis 10 ans, une perte de pouvoir d’achat qui n’est pas compensée.

• approbation du Compte Rendu du dernier CDEN de décembre : tous pour sauf 5 abstentions de la FSU (une remarque de la FSU sur intervention concernant le 2nd degré a été prise en compte cependant pas notre demande de voir retirée une partie de la déclaration de la FCPE qui met en cause nommément une école…).

5 déclarations préalables (FSU, SGEN, SNALC, UNSA et FCPE) sont lues. Ci-dessous celle de la FSU PDF - 146.8 ko

Réponses du DASEN à nos déclarations et notamment au « retour progressif » du 11 mai : réfléchir, s’interroger… Il a proposé qu’on s’interroge ensemble lors d’un CHSCTD qui s’est réuni ce lundi 20 avril pour essayer de répondre, réfléchir à cette question du retour et des conditions et questions concernant cet éventuel retour en classe…. La FSU 45 demandeuse depuis longtemps d’une telle réunion, avait des questions très précises à lui poser et y a participé (cf. Compte rendu article CHSCTD). Le DASEN propose aussi un « temps d’échanges » avec les collectivités et les fédérations de parents. La FSU lui a demandé que ce « temps d’échanges » se fasse en « configuration » CDEN pour envisager une reprise sereine à partir du 11 mai ensemble… mais pas de date encore fixée

• Mesures de carte scolaire 1er degré :

 présentation par le DASEN : 3 objectifs présidentiels et ministériels

1. amener, dans un premier temps les Grandes Sections à 24 élèves maximum (avant CP puis CE1) : 29 ouvertures pour GS à 24 (et 32 non fermetures dans ces niveaux)

2. pas de fermeture en rural (en dessous de 5 000 habitants) et péri urbain, sans accord du maire : 34 non fermetures

3. inclusion : 3 dispositifs supplémentaires créés (chaque année entre 3 et 5 dispositifs créés)

  • classes au titre de la démographie : 25 créations et 25 suppressions

La FSU est intervenue pour rappeler qu’elle n’avait pas la même lecture, la même appréciation que le DASEN. Ci-dessous son intervention. PDF - 82.7 ko Ensuite, la FSU est intervenue plus particulièrement sur le cas de l’école maternelle Montessori en REP+ à Orléans suite à son interpellation la veille précisant une montée d’effectif par rapport à ce qui avait été annoncé en CTSD où la FSU était déjà intervenue s’inquiétant d’une moyenne élevée après une fermeture qu’elle réfutait.

La DSDEN a maintenu sa fermeture en arguant du fait que :

1. la mairie parle de « préinscription et pas d’orientation forcément encore vers l’école Montessori

2. Montessori est proche de Piaget et Piaget pourrait accueillir des élèves destinés à l’origine à Montessori

3. Ce quartier possède un taux de « turn over » assez important chaque année : probables départs en été et pas d’enquête de « fiabilité de présence » envoyée aux familles…..

Pour cause, la FSU a réfuté la fiabilité et la faisabilité des 2 derniers arguments évoqués.

Néanmoins le DASEN a parlé de « vigilance à avoir à la rentrée » sur Montessori et F Mitterrand élémentaire à St jean de la Ruelle .

Il a cependant souhaité, lui, revenir sur une mesure de fermeture à l’école primaire H. Barbusse de Chalette où le nombre d’élèves, venant de 2 écoles , porte l’effectif à 235 élèves…Sauf qu’il était déjà de 235 initialement. L’administration sans l’avouer a simplement fait une erreur dans ses calculs, son interprétation considérant, initialement, qu’on avait faire une classe de TPS, PS et MS à 42 élèves !!!! Il a donc, en séance pu prononcer (ce qui est donc faisable) une Réouverture.

En « compensation », il a donc dû fermer 4x 0,25 support de PEMF (qui deviennent des postes d’adjoint lambda à la maternelle de Chaingy, l’élémentaire de Chanteau, l’élémentaire de Maurice Genevoix à Châteauneuf et l’élémentaire Porte madeleine de Jargeau

Au final des votes : 3 pour, 1 abstention et tout le reste, soit 17 voix, contre ! mais simple consultation……

Mesures et DHG pour la rentrée dans le 2nd degré votes : pour : 4 contre : 12 dont les 5 de la FSU abst : 5

La FSU est intervenue aussi longuement sur la date de rentrée au nouveau collège Orléans Nord Est.Elle se fera, selon le Conseil Départemental, en janvier 2021 avec dès septembre une rentrée de tous les élèves rattachés, à Rostand en attendant avec l’ouverture de 2 salles supplémentaires visiblement en accord avec les principaux intéressés..Des questions concernant aussi la sectorisation nous interpelaient car, des secteurs très proches du nouveau collège en étaient exclus... Affaire et réponses à suivre...

Questions Diverses :

- Concernant les jeunes mineur-e-s et majeur-e-s isolé-e-s dans notre département, Lors du dernier CDEN, M. Romaric Guyon disait que le département accompagnait 450 jeunes jusqu’à la fin de l’année scolaire. Dans ce contexte de crise, la FSU a demandé : comment cet accompa-gnement se traduit-il ? Ont-ils accès à des repas, aux soins, à la continuité pédagogique ? Qu’en est-il aussi de leur orientation ? Que deviennent ceux qui étaient hébergés dans le centre d’Ouzouer – sur Loire ? Une rencontre entre services de la DSDEN et ceux de l’enfance et famille du département était prévue dans le compte rendu du dernier CDEN. Où en est-elle ?

Enfin, dans ce cadre, nous avons regretté l’absence, une fois de plus, de Mr le préfet, à qui nous voulions demander de rétablir immédiatement la situation du jeune Chernoh scandaleusement « invité » à quitter son logement dans cette période de confinement. La FSU envisage de proposer à l’intersyndicale et aux fédérations de parents un courrier commun en direction du Préfet.

Réponse du Conseil départemental :

Aujourd’hui 241 Mineurs accompagnés par le CD dans des hôtels, avec au moins un repas chaud et hygiène assurée comme un suivi social et educatif au quotidien, 162 devenus majeurs depuis et sortent de l’ ASE , prêt de 15 ordinateurs portables sur Ouzouer : pas d’info différente de celles du CDEN

La FSU a demandé des précisions sur les pb connexion ? pas de réponse. Le CD nous propose une note plus précise de la part de M Romaric Guyon à venir.

Le DASEN propose aussi un Temps d ‘échange avec les associations de maires du Loiret mais quand ???

  • Enfin, la FSU rappelle son opposition à l’ouverture d’un Centre de Rétention Administrative à Olivet. Ni ici, ni ailleurs d’ailleurs !
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0