Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité académique 


fontsizeup fontsizedown

CRPE 2020 : les nouveautés

mercredi 22 avril 2020

Répartitions départementales des postes et dernières infos sur les nouvelles modalités de passation.

Répartition des postes au CRPE

Si nationalement le nombre de postes au concours reste stable par rapport à 2019, notre académie connait une augmentation mais en trompe l’œil.

En effet, depuis quelques années on observe une politique de « yo-yo » dans les répartitions académiques avec une forte hausse du nombre de postes après une baisse drastique l’année précédente.

Ce qui est le cas pour l’académie Orléans-Tours.

250 postes en 2019 pour 400 postes en 2020. Nous nous réjouissons de revenir à des niveaux de recrutement plus cohérent à notre territoire mais fort de l’analyse des répartitions académiques des années précédentes, nous craignons une forte baisse au concours 2021...

Une politique délétère dans la lutte contre le manque d’attractivité du métier Les faibles ratios candidats/poste à pourvoir pourraient s’expliquer principalement par une crise conjoncturelle liés aux à-coups dans les recrutements. Construire une politique de ressources humaines, en lien avec les besoins démographiques, qui s’inscrit dans la durée est donc central pour la qualité du recrutement des enseignants.

Le nombre de postes et d’inscrit·es étant stable entre 2019 et 2020, la crise de recrutement connue devrait perdurer (pour mémoire, 865 postes perdus en 2019).

Dans notre académie, cette année 2664 inscrits au concours externe pour 384 postes (+6 postes pour le 2nd concours interne et 10 postes pour le 3e concours).

En moyenne, ce sont 40% des inscrit-es aux CRPE qui se présentent effectivement aux concours. Face à cette crise de recrutement qui s’installe dans la durée, le SNUipp-FSU revendique des pré-recrutements dès la L1, avec une rémunération des étudiant-es prérecruté.es leur permettant de se consacrer entièrement à leurs études, et une amélioration des conditions de formation, de rémunération et d’exercice du métier.

Dans l’académie Orléans-Tours : PNG - 35.1 ko Compte tenu du contexte actuel que nous connaissons et des emplois supplémentaires alloués à l’académie, il est fort possible que cette répartition évolue selon les instructions ministérielles.

Comment sera organisé le CRPE 2020 ?

Concernant les concours de recrutement, la priorité est donnée aux concours externes et 3è concours qui se dérouleront en juin/juillet. Les concours internes sont, pour leur part, reportés à septembre. Au 31 mars, la DGRH n’excluait pas d’organiser un concours supplémentaire, afin de répondre à l’annonce d’une dotation complémentaire dans le 1er degré (non fermeture de classe sans avis favorable du maire dans les communes de moins de 5000 habitant-es). A ce jour, aucune information complémentaire ne nous est parvenue.

Quelles épreuves au concours ?

Le scénario privilégié est de faire passer des écrits d’admission en juin/juillet puis un oral de titularisation à l’issue du stage, au printemps 2021, avec “une attention particulière à la prise de poste.” Les écrits de “juin-juillet’ aurait donc valeur d’admission, les récipiendaires du concours seront sous statut de fonctionnaire stagiaire à la rentrée de septembre. Un oral supplémentaire est prévu en fin d’année de stage pour la titularisation, dont les contours devraient être précisés ces jours-ci. Le SNUipp-FSU interroge fortement l’intérêt de cet oral à la fin d’une année déjà fortement chargée : visites tout au long de l’année, mémoire à rendre et master à valider...

Pour quel type de recrutement ?

L’idée de recruter des contractuel·les au 1er septembre, comme cela avait pu être annoncé dans la presse, est dorénavant écartée, comme l’exigeait le SNUipp-FSU. A la rentrée, seront en poste des fonctionnaires stagiaires et non des contractuel·les admissibles.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 15