Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

Reprendre sans subir : agir collectivement en toute sécurité !

avec le SNUipp, SE Unsa et le SGEN-CFDT.

mercredi 6 mai 2020

Nationalement et dans le Loiret, le SNUipp-FSU, le SE-Unsa et le Sgen-CFDT agissent avec vous pour refuser une reprise précipitée et imposée à chaque fois que les conditions ne seront pas réunies. Ensemble, nous vous proposons des actions concrètes.

Le SNUIPP-FSU , le SE-UNSA et le SGEN-CFDT sont mobilisés et agissent avec vous pour refuser une reprise précipitée et imposée aux équipes enseignantes.

PNG - 67 ko La crise sanitaire que nous vivons oblige toute la société dont l’École à s’adapter selon un rythme et des modalités inhabituelles. Néanmoins, le sort qui est fait à l’école primaire et à ses personnels pour cette reprise dépasse l’acceptable. Depuis l’annonce d’une reprise le 11 mai par le président de la République, les acteurs de l’école, ceux qui l’organisent et la font vivre, en sont réduits à suivre les annonces médiatiques qui s’égrènent au fil des jours alors que reposera in fine sur eux la sécurité sanitaire de leurs élèves.

Le SNUIPP-FSU, le SE-Unsa et le SGEN-CFDT agissent avec vous pour refuser une reprise précipitée et imposée à chaque fois que les conditions ne seront pas réunies.

D’une part, nous intervenons nationalement et localement, pour que :

• le cadre sanitaire strict soit la référence centrale de toute décision de réouverture et de ses modalités ;

• les responsabilités soient clairement identifiées dans le processus de validation des projets de réouverture ;

• le temps nécessaire soit donné à chaque équipe pour procéder à son organisation, une fois la circulaire ministérielle de reprise officiellement publiée.

D’autre part, nous dotons les équipes d’outils et les accompagnons pour empêcher, école par école, une reprise qui ne serait pas sécurisée.

Cette action s’inscrit dans un cadre intersyndical SNUipp-FSU - SE-Unsa - Sgen-CFDT qui appelle les équipes à s’emparer au moins la semaine d