Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité académique 


fontsizeup fontsizedown

CHSCTA 31 MARS 2021

mercredi 31 mars 2021

Retour sur le CHSCT Académique du 31 mars concernant essentiellement la situation sanitaire

De plus en plus de cas positifs d’élèves, d’AESH, d’ATSEM et d’enseignant•es sont recensés sans qu’aucune mesure à la hauteur ne soit prise ! La politique du « Quoiqu’il en coûte ! » dans les écoles se traduit par des situations de désorganisation. Les moyens de remplacement ne sont, depuis des semaines, pas suffisants pour pallier les absences justifiées des collègues. Des écoles et établissements se retrouvent avec des effectifs d’enseignants réduits, accueillant inlassablement les élèves dans des conditions en inadéquation totale avec le protocole sanitaire (brassage, sureffectif d’élèves…).

  • POURQUOI mettre en danger les élèves et leurs familles lorsqu’on sait que le virus circule dans une école ? Le risque d’attraper la COVID sur le lieu de travail est bien réel et cette crainte est vécue au quotidien par les personnels mais aussi par nos élèves pour leurs proches.
  • POURQUOI maintenir les écoles impactées ouvertes alors qu’il n’y a plus de remplaçant ?
  • POURQUOI faire croire au principe de continuité pédagogique quand on sait qu’il n’y a plus de remplaçants, donc pas d’enseignement pour les élèves qui sont répartis dans les autres classes ou bien gardés à la maison ?
  • POURQUOI mettre en place un protocole sanitaire imposant le non-brassage des élèves et permettre l’accueil des élèves sans enseignant dans les autres classes ?
  • POURQUOI ?… Pour ne pas faire monter les statistiques ? Pour ne pas désavouer les propos du gouvernement sur l’école, sur les chiffres de contamination et le nombre de fermetures de classes et d’écoles ?

Comme toujours aucune anticipation du gouvernement :

  • POURQUOI ne pas avoir recruté les collègues sur la liste complémentaire du concours dès la rentrée ce qui aurait permis d’avoir plus de remplaçants disponibles ?
  • POURQUOI ne pas avoir équipé, écoles, classes et restaurants scolaires de purificateur d’air, ne pas avoir déjà désigné les enseignant-es et AESH comme prioritaires à la vaccination, ne pas avoir généralisé les tests pour stopper les chaines de contamination... ?

La FSU exige la mise en œuvre d’un réel protocole Académique afin de conserver un tant soit peu de cohérence dans le respect du protocole sanitaire, pour préserver la santé des enfants comme des adultes et pour limiter les conséquences d’une situation qui devient bel et bien catastrophique !

PROTOCOLE SANITAIRE EXIGE PAR LES ELUS FSU EN CHSCTA DE L’ACADEMIE CENTRE VAL DE LOIRE

  • Fermeture de la classe dès le premier cas de covid avéré et isolement des élèves mais également des personnels
  • Fermeture de tout l’établissement ou de l’école en cas de cluster
  • Dédoublement des classes en collèges et dans les écoles en fonction des demandes des équipes
  • En cas d’un enseignant absent, ne pas accueillir les élèves pour ne permettre aucun brassage
  • Priorité de vaccination pour les personnels de l’Éducation Nationale, inscrite dans un calendrier accéléré intégrant les agents publics et salariés au contact du public, notamment dans les milieux clos. La vaccination reste un acte volontaire couvert par le secret médical.
  • Fourniture de masques chirurgicaux aux élèves comme aux personnels...et FFP2 si nécessaire ainsi que tout le matériel de désinfection (gel, lingettes…)
  • Mise en place des dispositifs d’aération dans toutes les salles qui le nécessitent
  • Rétablissement des activités sportives et notamment de la piscine uniquement sur la base du volontariat des enseignants des écoles
  • Gratuité des tests salivaires pour les personnels

LES AVIS DE LA FSU LORS DU CHSCTA du 30 MARS 2021

Avis 1‌ Le CHSCT académique se prononce pour que les moyens en postes adaptés correspondent aux avis favorables. POUR à l’unanimité

Avis 2 Les membres du CHSCT académique demandent une priorité de vaccination pour les personnels de l’Éducation Nationale, inscrite dans un calendrier accéléré intégrant les agents publics et salariés au contact du public, notamment dans les milieux clos. Les membres du CHSCT rappellent que la vaccination reste un acte volontaire couvert par le secret médical. Pas mis au vote car question nationale

Avis 3 Les membres du CSHCT demandent que l’employeur garantisse la gratuité des tests organisés au sein des établissements et écoles. Pas mis au vote car question nationale

Avis 4 les membres du CHSCT académique, demandent, que dans l’académie, la fermeture d’une classe dès le premier cas de covid avéré. POUR à l’unanimité

Avis 5 les membres du CHSCT académique demandent que les activités en piscine se fasse sur la base du choix des équipes au regard de la situation sanitaire. POUR à l’unanimité

Avis 6 les membres du CHSCT académique demandent des directives pour ne permettre aucun brassage des élèves notamment en cas d’absence d’un enseignant. FSU et UNSA POUR FO ne prend pas par au vote

LES AVIS DES AUTRES ORGANISATIONS SYNDICALES LORS DU CHSCTA du 30 MARS 2021

Avis 1 : Le CHSCT académique se prononce pour que les directeurs d’école soient totalement déchargés de nouvelles tâches administratives liées au dispositif de tests salivaires. POUR à l’unanimité

Avis 2 : Le CHSCT académique se prononce pour que les allégements de service demandés par les personnels avec avis favorable de leur médecin soient systématiquement accordés. POUR UNSA ABSTENTION

Avis 3 : Le CHSCT académique se prononce pour que les journées de carence retirées indument pour des ASA COVID soient reversées aux personnels concernés. Pas mis au vote car question nationale

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2