Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  


fontsizeup fontsizedown

Réunion des remplaçants

lundi 10 décembre 2007

réunion le mercredi 19 décembre au SNUipp, 10 rue Molière à Orléans, à 10h.

ISSR. Coup de force de l’IA.

Après passage en force sur les CLIS, l’IA récidive sur la question de l’ISSR ( Indemnité de Sujétion Spéciale de Remplacement ). L’an dernier déjà, des restrictions avaient été appliquées sur les modalités de versement de cette indemnité.

Cette année, en contradiction avec le règlement départemental, l’IA applique les modalités existant dans le second degré. Ceci bien sûr au nom de l’égalité ( on connaît le refrain ). Et puis, « il y a vraiment eu des abus dans le versement de l’ISSR » !

Donc, à partir du premier septembre 2007, un collègue TR affecté sur un remplacement de maternité par exemple, qui se verrait prolongé par un congé parental jusqu’à la fin de l’année, ne percevrait aucune indemnité, alors qu’auparavant, il percevait l’indemnité jusqu’à la fin du premier congé. Si le congé de maternité n’est pas prolongé, le collègue perçoit l’indemnité, mais seulement à l’issue du congé.

Lors de la CAPD du 25 octobre 2007, les délégués du SNUipp ont dénoncé ce coup de force, en soulignant que cette mesure allait continuer à faire partir les collègues expérimentés, et que ces postes seraient de nouveau affectés à de jeunes collègues. D’autre part, il est inacceptable que les collègues fassent une avance de trésorerie dans le meilleur des cas, ou ne perçoivent rien dans le plus mauvais cas.

Avec le SE-UNSA, ils ont demandé que les collègues concernés puissent choisir de quitter leur remplacement pour un autre poste, afin de percevoir leur indemnité.
Ni le SGEN ni le SNE ne se sont exprimés.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4