Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité académique 


fontsizeup fontsizedown

CAPPEI 2022 : inscriptions lancées !

mardi 28 septembre 2021

Pour la session 2022, les inscriptions au CAPPEI sont ouvertes : pour les candidat·e·s libres, en formation et via la Validation des Acquis de l’Expérience Professionnelle.

La brève est parue dans la lettre d’info de l’administration en début de semaine : les enseignant·e·s souhaitant passer le CAPPEI sont invité·e·s à s’inscrire dès à présent sur l’application CYCLADES (cf. lettre d’info envoyée par l’administration le mardi 21 septembre 2021).

La période d’inscription s’étend jusqu’au 18 octobre 2021 à 12 heures.

Pour qui ?

Pour rappel, le CAPPEI (ex-CAPASH) est le Certificat d’Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l’Education Inclusive.

JPEG - 3.4 ko Cette certification s’adresse à tou·te·s les enseignant·e·s titulaires et contractuel·e·s qui souhaitent s’orienter vers les postes de l’ASH (Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves Handicapé·e·s) : dispositif ULIS, RASED, ULIS-collège, Institut Médico-Educatif (IME), Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique(ITEP), SEGPA-EREA...

Dans le cadre des épreuves du CAPPEI, il est nécessaire d’être en activité sur un poste de l’enseignement spécialisé, puisque l’une des épreuves consiste en l’observation d’une séance en classe sur un dispositif ou une classe relevant de l’ASH.

Nouvelle disposition : la VAEP, une si bonne idée ?

Cette année, cette inscription s’ouvre donc avec une nouvelle « filière » : la Validation des Acquis de l’Expérience Professionnelle (VAEP). Comme expliquée plus tôt sur le site du SNUipp-FSU45, la VAEP doit permettre aux collègues occupant des postes ASH depuis plusieurs années de valider leur expérience via cette certification.

Conditions d’inscription à la passation du CAPPEI VAEP :

  • 5 ans d’enseignement, dont 3 ans à temps complet sur les postes ASH ; ou
  • 5 ans d’enseignement, dont 4 ans à au moins 50% sur les postes ASH.

Position du SNUipp-FSU45

Si nous pouvons y voir une reconnaissance de l’engagement de certains collègues occupant des postes ASH depuis plusieurs années, nous n’acceptons pas la pente dangereuse dans laquelle s’engage le Ministère de l’Education Nationale. En effet, sous couvert d’ouverture plus large à la certification, le Ministère ne cesse de réduire les départs en formation longue préparant au CAPPEI.

JPEG - 18.5 ko Cette formation longue est pourtant essentielle :

  • sa durée permet l’échange avec des collègues d’horizons divers et variés sur les pratiques professionnelles, les situations de classe, les dynamiques territoriales différentes en ce qui concerne l’éducation inclusive ;
  • elle permet une prise de recul nécessaire à la transformation de sa pratique et notamment au regard d’apports théoriques essentiels ;
  • enfin, c’est l’une des dernières « vraies » formations qui tend à être réduite à peau de chagrin dans les effectifs de ses promotions. Elle a déjà été largement entaillée dans son contenu lors de la transformation du CAPASH vers le CAPPEI.

Le SNUipp-FSU45 milite et revendique auprès des services de l’administration que les places en formation soient augmentées. Cela permettra d’une part de pourvoir les postes en souffrance d’enseignant·e·s spécialisé·e·s dans le Loiret et ailleurs ; d’autre part, c’est bien beau de se targuer d’une politique d’éducation inclusive forte... Mais si les enseignant·e·s qui sont envoyées sur ces postes ne sont pas formé·e·s on peut légitimement s’interroger sur l’efficacité de cette même politique.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 12