Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  


fontsizeup fontsizedown

Le SNUipp appelle à la grève le 12 février 2013

jeudi 7 février 2013

Le 12 février, Journée de grève, de manifestations et de rassemblements. Pour une réforme réussie : Pas sans nous ! Dans l’intérêt des élèves et des enseignants !

Depuis des semaines, nous n’avons cessé d’attirer l’attention du Ministre sur les multiples difficultés que pose la réforme des rythmes scolaires telle qu’elle a été engagée. A l’épreuve des travaux pratiques, c’est la grande déception et l’irritation. Nous ne revendiquons pas un statu quo ou un retour en arrière... Bien au contraire ! Nous voulons une réforme réussie pour tous les enfants sur tout le territoire. Nous demandons également une réforme qui prenne en compte les conditions de vie personnelle et professionnelle des enseignants.

Pas sans les enseignants :

Les DASEN ou des mairies présentent des projets rigides d’organisation du temps scolaire. Horaires des écoles, durée de la pause méridienne, organisation de la sieste en maternelle, utilisation des locaux scolaires sur le temps péri-éducatif, organisation des activités périscolaires et des activités pédagogiques complémentaires, tout cela ne peut pas être le fruit d’une décision unilatérale écartant les enseignants.

Où est l’intérêt de l’enfant pourtant vanté à coup de déclarations fracassantes ? Pas d’obligation d’activités périscolaire pour tous, gratuité facultative, allongement de la pause méridienne sans garantie d’activités calmes et éducatives, ... Alors ? De la garderie, de la cour de récréation, la maison pour les enfants qui bouderont les activités.

Où est la prise en considération des conditions de vie personnelle et professionnelle des enseignants ? Des salles de classes réquisitionnées pour les activités du midi, un allongement de l’amplitude de travail à l’école des animations pédagogiques le mercredi après-midi, … Et la revalorisation des PE demandée par le SNUipp ? Qu’en est-il des programmes, des effectifs, de la formation,... ?

Le SNUipp-FSU estime qu’il faut reporter la réforme à 2014. Le décret d’aménagement du temps scolaire doit être totalement réécrit, les conseils d’école consultés pour toute modification du temps scolaire. Il faut se donner le temps de penser une vraie réforme et de construire les conditions de sa réussite dans les écoles en s’appuyant sur les enseignants.

C’est pourquoi, le SNUipp-FSU appelle tous les enseignants du primaire à se mettre en grève et à manifester le :

Mardi 12 février

Assemblée Générale SNUIPP-FSU à 9H dans les locaux de la FSU au 10 rue Molière à Orléans

Manifestation à 11h départ devant l’Inspection Académique jusqu’au Rectorat

[| Pour :

►le retrait de ce décret et sa réécriture

►la consultation obligatoire de toutes les équipes enseignantes et de tous les conseils d’écoles avant toute décision.

►l’amélioration des conditions de travail des enseignants pour de meilleures conditions d’apprentissages des élèves

►l’indispensable revalorisation salariale induite par un passage à 4,5 jours

►la garantie et la clarification des missions relevant de l’Education nationale

Contre :

Ø Le statu quo des 4 jours avec son lot d’aide personnalisée

Ø La territorialisation des missions et des statuts des enseignants|]

En pj, tract d’appel du SNUipp-FSU 45, lettre aux parents et [*déclaration d’intention à faire parvenir à son IEN avant samedi 9 février minuit.*] La communication par mail étant possible.

PDF - 664.3 ko
Appel SNuipp-FSU 45
Word - 54.5 ko
Lettres aux parents
Word - 24.5 ko
Déclaration d’intention

C’est sur cette plateforme, que dans les départements, le SNUipp-FSU s’est adressé à ses partenaires attachés à une transformation de l’école au service de la réussite des élèves. Pas de statu quo ! Nous voulons faire bouger l’école, dans le bon sens et avec les enseignants.

POUR LE SNUIPP 45

RENVOYEZ-NOUS DANS LA MESURE DU POSSIBLE L’ENQUÊTE SUIVANTE pour le mouvement du 12 février afin d’avoir une vue très précise de la situation de notre département.

ECOLE : ….............................................................

COMMUNE : …......................................................

CIRCONSCRIPTION : ….........................................

Nombre de collègues dans l’école :

Nombre de déclarations d’intention envoyées :

Nombre de grévistes probables :

ECOLE FERMEE OUI NON

Pas de statu quo ! Nous voulons faire bouger l’école, dans le bon sens et avec les enseignants.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 10