Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

ASH 2nd degré : les moyens pour 2022 – 2023

vendredi 14 janvier 2022

Rien de neuf sous le soleil loirétain ! Les moyens alloués aux collèges et SEGPA du département demeurent à nouveau insuffisants. Certes, une stabilité des moyens est proposée par l’administration : c’est déjà mieux qu’une diminution….

En détails, qu’est-ce que ça donne ?

Le contexte loirétain est un O.V.N.I dans l’académie, puisque c’est le seul département comptabilisant une hausse des effectifs (+92). La dotation des heures est donc assez logiquement en hausse, correspondant à 17,9 postes « équivalent temps plein ».

Le nombre d’élèves par classe est en moyenne satisfaisant, mais c’est un trompe-l’oeil dans la mesure où nombre d’établissements présentent dans certains niveaux des moyennes à plus de 27 élèves… C’est dommageable dans la mesure où il faut prévoir, dans la plupart des cas, les inclusions des élèves relevant des dispositifs ULIS, UPE2A ou des SEGPA.

L’ASH, parlons-en !

5 nouveaux dispositifs ULIS-collège seraient financés à la rentrée. L’administration a ciblé des établissements en fonction des zones géographiques où ces orientations MDA (ex-MDPH) demeurent insatisfaites. Les discussions sont engagées avec le Conseil départemental pour étudier la faisabilité logistique de ces créations.

En SEGPA : + 2 divisions !

Neuville-aux-Bois retrouve sa quatrième classe, ce qui gomme un effet de cohorte suspect datant de 2018 (où seulement 2 élèves avaient été pré-orientés en 6e). Jean Rostand, à Orléans, également, ce qui est finalement logique et plus en adéquation dans le nouvel établissement, ouvert en 2021. Nous pouvons donc nous attendre à des ouvertures de postes pour le mouvement intra-départemental, puisqu’il y avait par exemple 2,5 postes pour les PE de la SEGPA de Neuville.

Autre point de vigilance : la direction SEGPA. Elle est actuellement partagée entre ces deux établissements, nous demanderons à ce que chaque établissement dispose d’une direction à temps complet. Au regard de la conjoncture actuelle, ces annonces de l’administration (le 12/01/2022) restent insuffisantes. Le SNUipp-FSU et le SNES-FSU revendiquent des augmentations de moyens plus substantielles.

Au collège, comme pour les SEGPA, nous dénonçons également le choix de proposer en grand nombre des heures supplémentaires, créant des équipes surmenées et épuisées tant par le contexte que par la surcharge de travail.

JPEG - 17.8 ko

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 1