Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

Comptes rendus des réunions sur « la gestion de la crise sanitaire dans les écoles »

mardi 1er février 2022

Suite aux annonces de Castex le 13 janvier, les premières réunions sur les questions sanitaires se sont organisées au niveau national et départemental.

Deux réunions se sont tenues avec le ministère la semaine passée sur les questions sanitaires : une instance nationale de suivi (qui se réunira tous les 15 jours) et une réunion sanitaire avec le cabinet (qui se tiendra toutes les semaines).

Au niveau départemental, une première réunion avec l’IA-DASEN a eu lieu hier, le 31 janvier et se réunira de manière bimensuelle. Les prochaines ont été annoncées les 22 février et 7 mars : n’hésitez pas à soulever les questions ou remarques que vous souhaitez que l’on porte lors de ces réunions en nous écrivant à : snu45@snuipp.fr ou en remplissant le formulaire dans l’article.

Ces réunions sont lieu d’échange, d’informations, mais en aucun cas un lieu de décision. Le SNUipp-FSU a rappelé qu’elles ne doivent surtout pas empiéter sur les prérogatives des CHSCT. Ainsi la question des conditions de travail reste du domaine des CHSCT. Cela a été acté et dit à plusieurs reprises par le ministère.

Réunions nationales

25 janvier La FSU est intervenue sur la circulation du virus en milieu scolaire, en interrogeant certains chiffres, leur évolution et le lien avec les décisions prises.

Nous avons aussi eu des éclairages sur la politique retenue concernant les tests, ce qui nous a permis d’interroger les choix stratégiques en la matière (laisser le virus circuler ou pas ?), les différents types de tests (notamment la perspective ou pas de tests salivaires). Ce choix est expliqué par la volonté d’avoir des systèmes de freinage de l’épidémie mais il n’est pas à ce stade possible de l’éradiquer. Opter pour les autotests, pour responsabiliser les personnes. C’était la première fois que le ministère de la santé changeait de stratégie depuis le début de la crise, parce qu’Omicron le permettait avec un risque modéré (variant moins pathogène, ne se situe pas dans les bronches donc moins virulent). Ils avouent également qu’ils avancent en marchant et qu’il y a plein d’inconnues, ils n’ont aucune certitude contrairement au ministre de l’Education Nationale.

Pour la prochaine réunion, nous aurons une séance de travail sur le protocole envisagé au retour des vacances.

Les modifications de la nouvelle FAQ ont été présentées en amont. Un mail présentant les mises à jour a été envoyé aux directeurs et directrices et aux chefs d’établissement. Nous sommes intervenu·es pour que cette diffusion soit faite à l’ensemble des personnels sur leur boîte mail et pas seulement aux directrices et directeurs. Cette demande a été acceptée et l’information est partie sur toutes les boîtes académiques.

26 janvier Le SNUipp-FSU est intervenu sur plusieurs sujets : situation épidémique dans les écoles, charge de travail pour les directeurs et directrices, annulation des évaluations, projet d’école, demande d’infos sur les recrutements... Retrouvez notre intervention ainsi que la réponse faite par le directeur du cabinet ci-dessous.

PDF - 116.7 ko

Réunion départementale

31 janvier Deux représentant·es du SNUipp-FSU ont participé à cette première réunion qui nous a permis d’avoir plusieurs éléments de réponse aux questions que nous avions dû envoyer en amont.

L’IA-DASEN a commencé par faire un point sur la situation dans le Loiret : 226 classes étaient « suspendues » le 31 janvier au matin avec de grandes difficultés de remplacement. Les démarches de recrutement des listes complémentaires et des contractuels ont été lancées mais toujours en attente d’un cadrage précis (devant être acté aujourd’hui 1er février).

La réunion s’est ensuite poursuivie autour des questions que nous avions posées :

  • Recrutement des Listes Complémentaires et contractuels : 13 contractuels ont été recruté·es l’IA-DASEN est resté très vague sur leurs profils. Il a été acté qu’ils et elles seraient contacté·es rapidement par leur IEN pour répondre au manque de formation. Concernant les LC, ils sont toujours en attente d’arbitrage, mais le Loiret devrait en recruter un dizaine qui débuteront à 100% mais seront stagiaires au 1er septembre 2022 pour l’année scolaire 2022-2023.
  • Les démarches en cas de COVID  : le SNUipp-FSU45 a demandé qu’une information auprès des collègues soit réalisée pour décrire les démarches qu’ils et elles doivent réaliser en cas de COVID. En effet, les démarches via ameli interrogent beaucoup car habituellement nous ne dépendons pas de cette dernière.
  • ASA Coronavirus : lorsqu’il s’agit d’une nourrice ne pouvant garder l’enfant à cause du COVID, certaines circonscriptions passaient les ASA en « convenances personnelles ». Après recherche dans le protocole, l’IA-DASEN évoque que cette situation est similaire aux crèches en cas de non accueil et qu’il s’agit donc bien d’une ASA « Coronavirus ». Ce point spécifique sera donc abordé lors des réunions avec les IEN pour garantir une égalité de traitement des personnels.
  • Surcharge de travail des directrices et directeurs : l’IA-DASEN a conscience et a assuré être sensible à cette charge de travail demandée aux directrices et aux directeurs. Il a été précisé que des recrutements ont eu lieu aussi au sein des circonscriptions avec l’objectif d’alléger la charge de travail administrative imposée par la crise sanitaire : 9 LAC (personnes ressources covid) ainsi que 7 contractuels. Concernant les formations aux outils numériques proposées il a bien été répété qu’elles n’avaient pas de caractère obligatoire, que c’était sur la base du volontariat. Que ces formations répondaient à des demandes de directeurs et directrices avec pour objectif de faire gagner du temps à l’aide des outils numériques, des modules seront de nouveau proposés après les vacances, toujours sur la base du volontariat.
  • Masques, autotests, gel hydroalcoolique : 50 masques chirurgicaux par personnels ont été distribués, si ce n’est pas le cas dans certains endroits il ne faudra pas hésiter à faire remonter. Concernant les FFP2, un recensement a été effectué dans les maternelles (ainsi que pour les ATSEM et AESH) en priorité. Les personnels ayant demandé devraient les recevoir dans la semaine. Dans le cas où le volume le permettrait ils pourraient être proposés pour les enseignant·es de CP et CE1. Une attestation nominative a été envoyée dans les boîtes mail école pour les autotests, qui permet d’obtenir gratuitement les autotests : 2 en janvier ; 10 en février ; 10 en mars. Aucune annonce concernant le gel hydroalcoolique qui visiblement est devenu à charge des mairies...
  • Les enseignant·es qui ne sont pas considéré·es comme des personnels prioritaires pour les pôles d’accueil : impossible d’aller à l’encontre des textes mais l’IA-DASEN assure qu’il y aura un « principe de réalité » et encouragera à de la « souplesse ».
  • Projet d’école : il devrait être annoncé un report en P5, pour fin juin.

Prochaines réunions départementales :

Mardi 22 février

Lundi 7 mars

Nous savons que les réalités du terrain peuvent être différentes d’une école à l’autre, c’est pour cette raison que nous vous invitons à nous écrire à snu45@snuipp.fr ou à remplir le formulaire ci-dessous. Faites nous remonter les questions, situations ou sujets que vous souhaitez que nous abordions lors des prochaines réunions.

Questions gestion départementale crise sanitaire dans les écoles
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
:
Type de poste :
:
:

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 9