Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

Compte rendu de la réunion sur « la gestion de la crise » du 21 mars

lundi 21 mars 2022

Situation sanitaire, accueil des enfants ukrainiens et questions diverses (frais kilométriques, notifications et AESH, mouvement, promotions...)

Introduction du DASEN sur la situation sanitaire :

Données chiffrées cas positifs Janvier : élèves 6809 (sur 130 000 élèves) 1er et 2nd degré Février : personnels 94 Semaine du 10 au 18 Mars : 982 élèves ; 51 personnels touchés

Absences des personnels : Décrue depuis janvier mais augmentation depuis début mars : le 10 mars 283 puis recul et remontées. Le vendredi 18 mars, 311 PE absents pour covid et autres : une centaine d’enseignant·es n’ont pu être remplacé·es

Les formations sont maintenues pour le moment. Si le niveau d’absence reste élevé se posera la question de les suspendre. Plans français et maths maintenus. Formations Cappei maintenues. Observation des variations cette semaine pour la suite.

FSU : Même si le protocole sanitaire des écoles s’est allégé, il semble qu’il y ait une reprise du pic épidémique. Nous pensons qu’il faut maintenir la distribution des protections aux personnels qui le souhaiterait. (masques, gel hydroalcoolique, auto-tests...)

Réponse DASEN : Bilan stock masques : DSDEN lieu de stockage pour les circonscriptions. Volume suffisant de stock. Pas de livraison de gel hydroalcollique. Les auto-tests doivent être retirés en pharmacie avec l’attestation employeur.

FSU : Nous remarquons que beaucoup de collègues sont fragilisés par la longueur de cette crise. Nous sommes énormément sollicités par des collègues qui vivent des situations conflictuelles dans les équipes et qui se sentent sous pression. Un état des lieux de la santé mentale des personnels est-elle prévue ? Y’a t’il d’ores et déjà des pistes de travail pour aider et accompagner ces personnels en souffrance ?

Réponse DASEN : Voir les Assistantes sociales, l’infirmière conseil et la RH de proximité pour les situations individuelles. Le bilan santé mentale ne se fera pas au niveau départemental, ça relève plus du national.

Introduction DASEN sur la situation des réfugiés ressortissants français vivant en Ukraine, et réfugiés Ukrainiens :

Communication et ressources potentiels pour faciliter l’accueil des enfants allophone. Ce sont les mairies qui inscrivent les enfants. L’EN met en place un dispositif d’accueil. A priori tous les enfants ont déjà été scolarisés. Beaucoup de situation de transit : sur 2000 familles localisées dans le Loiret, 1000 sont déjà parties dans d’autres régions.

Prises en charge par le CASNAV et les UPE2A. Arrivée en nombre sur Orléans et Montargis. Réseau UPE2A sur Orléans et Montargis se chargent de la 1re prise en charge. Pour les autres écoles, il faut contacter la circonscription, c’est 1 CPC qui viendra faire passer les évaluations de niveau et proposera les outils disponibles pour les accueillir. Un livret d’accueil peut être distribué aux familles (disponible dans les circonscriptions en français et en ukrainien).

Pour la prise en charge des traumatismes, les écoles peuvent solliciter les circonscriptions qui pourront s’appuyer sur des documents Eduscol. Les circonscriptions auront Possibilité de s’appuyer sur le Pôle ressources dont ça sera la priorité. (Les autres missions passeront en second plan en lien avec les circonscriptions)

FSU : les élèves arrivant des conflits doivent être pris en charge mais cela ne doit pas se faire au détriment des autres élèves et des missions des RASED. Il faudrait des recrutements supplémentaires de personnels qualifiés. Les écoles vont recevoir les différents supports disponibles.

Le DASEN quitte la réunion et passe la main au SG.

Autres questions :

Frais kilométriques :

FSU : D’autres annonces ont été faites cette semaine, notamment la publication du décret sur l’augmentation des frais kilométriques. Quels personnels seront concernés par cette augmentation ? (Enseignant·es se déplaçant pour des convocations ? remplaçant·es ? Personnels des circonscriptions ? Administratifs ?...) Une information institutionnelle est-elle prévue ?

Réponse SG : il y aura un rattrapage pour celles qui ont été réglé depuis janvier. Les demandes en cours seront au nouveau barème. Concernant les OM permanent ou tout agent qui utilise leur véhicule personnel sur la base des frais kilométriques. Les agent·es remboursé·es sur la base du tarif SNCF ne sont pas concerné·es. Les missionné·es devraient recevoir directement les informations.

Calendrier mouvement :

FSU : Dans la continuité des informations communiquées lors des précédentes rencontres, nous souhaiterions savoir quand aura lieu la réunion de présentation aux organisations syndicales de la note de service du mouvement du 1er degré ? Puis quel sera le calendrier de publication des notes de services Ineat-Exeat et mouvement départemental pour le 1er degré.

Réponse SG : Circulaire mouvement devrait paraitre normalement début de semaine prochaine

AESH :

FSU : Combien de notifications MDPH restent sans effet par manque de recrutements d’AESH ? ou combien d’élèves devraient être accompagné·es, par notification, et ne le sont pas ? Quel voie d’information de toutes les notifications ? famille, Inspections, écoles/établissements ? Reste t-il un budget pour les recruter ? lequel ?

Réponse SG : 224 notifications (1er et 2nd degré) en cours sans accompagnant·e. C’est-à-dire, 15% des élèves n’ont pas de prise en charge effective. Il n’y a plus d’enveloppe suffisante pour recruter les AESH correspondant aux nombres de notifications dans le département. 28 nouvelles notifications par mois. Il n’y a pas les moyens suffisant pour répondre.

Voies d’informations compliquées avec la MDA (Maison Départementale de l’Autonomie remplaçant la MDPH) : l’IEN reçoit les notifications 1 mois après son envoi aux familles qui restent les seules destinataires. La FSU a demandé que l’IEN, l’école, le référent ASH soient informé·es parallèlement de ces notifications et demande un budget supplémentaire afin de recruter les personnels nécessaires. L’action du 5 avril pour de meilleurs salaires, de statuts plus solides et des recrutements d’AESH tombe à point nommé.

Promotions :

FSU : calendrier et nombre de promotions accélérées pour 6e et 8e échelon ? prochain nombre d’accès à la hors classe ? classe exceptionnelle, y compris échelons internes et spéciaux et savoir quand les collègues seront informé·es de leur promotion comme de leur "non promotion » ?

SG : Avancement accéléré mis à jour 27 janvier pour échelon 6 et 8 Hors classe : attente du contingent (mai ?) Clase exceptionnelle : décret à paraître début avril + échelon spécial à venir en mai Meilleure Communication pour promu·es et non promu·es (tant la question des salaires est sensible en ce moment et ce depuis plusieurs années) à voir avec la Division des Ecoles

Stages syndicaux :

FSU : Enfin, nous avons fait le choix de reporter certains stages syndicaux qui étaient initialement prévus lors du pic du début d’année, ces derniers sont reprogrammés dans les semaines à venir, nous souhaiterions que ce droit de participer à des stages syndicaux puissent se faire dans des conditions normales et que les collègues qui en font la demande obtienne les accords facilement.

Réponse SG : Ils vont regarder mais il reste la nécessité de service.

Autres questions des autres OS :

Primes modulables REP +

Evaluation d’école pour les indemnités REP+, ont-elles été informées de ces évaluations ? Quand seront-elles versées ?

Réponse SG : Les primes modulables seront versées sur la paie de mai.

ULIS collège :

5 dispositifs supplémentaires doivent voir le jour en septembre dans 5 collèges que la DSDEN « propose ». A ce jour, le Conseil départemental (qui devait rencontrer la DSDEN le vendredi 11 mars, réunion reportée au jeudi 24) a donné son accord de principe pour l’installation d’ un dispositif au collège de Tigy pour l’instant en attente des 4 autres donc…

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 8