Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  


fontsizeup fontsizedown

Comptes-rendus des CAPD du 28 août et du 5 septembre

jeudi 12 septembre 2013

Deux CAPD se sont tenus en ce début d’année scolaire. Elles concernaient principalement le mouvement des enseignants encore non affectés.

[|CAPD du 28 août 2013 :|]

Professeurs des écoles stagiaires : Tous les PES ont été affectés et pourront rejoindre les circonscriptions (70 % ont été affectés en juillet).

Stagiaires contractuels : 91 contractuels affectés sur 106. 3 n’ont pas donné suite à la proposition d’affectation. L’accueil des M2 s’est fait vendredi 30 août à l’IUFM Bourgogne. Les syndicats ont obtenu de pouvoir les rencontrer. Une formation de 162 heures a été ouverte pour les titulaires d’un MASTER 2.

Calendrier scolaire : L’allongement des vacances de Toussaint cette année encore la récupération de 2 jours. Une journée sera ainsi récupérée le 5 juillet (dernier jour de classe). Une doit l’être soit le 13 novembre, soit le 11 juin (les deux pour les enseignants à 4 jours et demie). Or, une journée doit être dégagée pour une réflexion sur les programmes (une demi-journée) et une autre pour l’éducation prioritaire (une demi-journée pour les enseignants en ZEP). Le DASEN a proposé de dégager une journée pour tous les enseignants (3 heures pour les programmes et 3 heures soit pour l’éducation prioritaire soit pour le projet d’école). Cette journée dégagée maintiendrait la vacance du 13 novembre et du 11 juin pour les élèves, les enseignants étant libres de décider d’une date de réunion. Les syndicats ont estimé que cette proposition allaient dans le bon sens et M. Toupry en fera la demande auprès du Recteur d’académie.

Ineat-Exeat : 9 exeats accordés dont un PES (pour rappel, le SNUipp réclame que les PES ne soient pas exclus des possibilités de demande de changement de département). Le DASEN a reconnu que la concertation intra-académique sur le mouvement a été peu productive et n’a pas permis à de nombreux collègues d’obtenir gain de cause.

Hors-classe : Augmentation du contingent, passant de 2 % à 3 %. L’an prochain, cette proportion devrait atteindre 4 %. Pour le Loiret et cette année, cela représente 24 promotions supplémentaires (70 au total). Le SNUipp se satisfait de la tentative de rattrapage sur le second degré mais fait remarquer que malgré cet avancement à la hors-classe, de nombreux collègues n’ont pas renoncé à leur retraite, preuve de la pénibilité croissant du métier. Mouvement : L’administration note une baisse du nombre de demandes de révisions d’affectation. 55 enseignants étaient à affecter, prioritairement sur face-à-face pédagogique. 3 PES ont été accueillis en école d’application pour le moment. En comptant les prolongements de scolarité et les renouvellement, les PEs seront 119 au total. Un d’entre eux a été licencié. 8 contractuels admissibles n’avaient pas été affectés à cette date.

Emploi d’avenir Professeur Concernant les EAP (emploi d’avenir professeur), leur nombre à venir dans le Loiret est pour le moment inconnu mais 250 recrutements sont possibles sur l’académie. Sur les 20 EAP de l’an passé, 11 vont être reconduits. Il y a donc 9 possibilités supplémentaires pour cette année. 35 étudiants ont bénéficié d’un entretien. Le recteur pourrait demander d’en recruter une bonne partie, ce qui porterait à une quarantaine le nombre d’EAP dans le département. Le DASEN a soulevé les difficultés à gérer les inégalités territoriales en termes d’enseignement supérieur. L’Indre-et-Loir et le Loiret concentrent la grande majorité des EAP et il sera proposé aux étudiants orléannais originaires d’autres départements de l’académie un poste dans leur département d’origine.

Titularisation des AVS : Le DASEN attend la circulaire. Les contrats seraient des CDI qui interviendrait en septembre 2014 mais ne serait que des contrats à temps partiels (60 %). Ils pourraient être obtenus grâce à une VAE et un diplôme devrait être créé.

[|CAPD du 5 septembre 2013 :|]

Déclaration du SNUipp-FSU :

Word - 55 ko

Le DASEN, en réponse rappelle que le Loiret connaît un équilibre poste/personnel et que les PES permettent de déplacer les enseignants remplaçants sur d’autres missions (remplacements courts). Le SNUipp rappelle tout de même qu’une quinzaine de postes n’ont pas été pourvus, ce qui est inédit et que l’an passé, plus qu’à l’équilibre, nous étions en surnombre et que cela n’a pas empêcher une grave pénurie de remplaçants tout au long de l’année et notamment en janvier et février. La situation est donc, pour nous, déjà inquiétante. Concernant la formation, l’arrivée des M2 contractuels va permettre plus de formation (7 équivalents temps plein) selon le DASEN. Il rappelle l’ouverture de 25 classes supplémentaires, de 2 CLIS (ce qui n’empêche pas ces classes d’être en sur-effectif) et d’ une classe en ITEP, ainsi que de postes de remplaçants.

Ineat-exeat : 10 exeats accordés et 4 ineats supplémentaires. Il n’y aura pas d’exeats supplémentaires étant donné la situation d’équilibre du département (pour l’instant 3,5 postes, mais bientôt 1,5 avec l’octroi de temps partiels, ce qui confirme les inquiétudes du SNUipp. Le DASEN va demander en parallèle une réflexion sur les mutations intra-académiques.

Mouvement : Un récapitulatif des modifications estivales sera envoyé aux syndicats sur leur demande conjointe. Les étudiants ayant obtenu le CAPE mais qui n’ont pas validé le MASTER seront stagiaires l’an prochain. Les contractuels ayant déjà validé leur MASTER 2 pourront demander 6 heures supplémentaires. Il s’agira d’un quart de décharge en plus le jeudi.

Circulaire APC : Le SNUipp avait interpellé le DASEN sur la circulaire départementale sur les activités pédagogiques complémentaires, dans laquelle il est stipulé que ces activités peuvent être effectuée après la demande des parents. Le SNUipp a fait remarquer qu’aucune circulaire nationale n’autorisait cela et l’administration a reconnu son erreur. Un errata sera communiqué aux écoles.

CAPASH : 4 avis défavorables ont été émis sur 15 candidats. Les collègues seront contactés en septembre pour éventuellement le repasser en candidats libres.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0