Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  


fontsizeup fontsizedown

Demande d’audience et alerte sociale

Suite au CTSD reporté après vote unanime contre

jeudi 3 avril 2014

Le SNUipp sera reçu pour une négociation préalable suite au dépôt d’alerte sociale sur la question de la carte et des rythmes scolaires.

Une délégation du SNUipp-FSU45 sera reçue suite à l’alerte sociale lancée consécutivement au report du CTSD du 31 mars et qui porte également sur la réforme des rythmes scolaires.

2Le vote contre ne suffit pas. Il faut aller plus loin dans la contestation et d’ores et déjà, l’idée d’une grève réclamant une dotation plus importante pour le Loiret est évoquée.2

Déjà, le SNUipp académique se mobilise pour réclamer un rattrapage pour les départements du Loiret, de l’Indre-et-Loir et de l’Eure-et-Loir sans pour autant défavoriser les 3 autres départements de l’académie. Il ne s’agit pas de déshabiller les uns pour habiller les autres mais de mettre en évidence le manque d’enseignants dans l’académie d’Orléans-Tours de manière générale.

Pour le SNUipp45, pour que les enseignants et les élèves puissent travailler dans des conditions normales, il faudrait un solde de postes de 50. Et cela uniquement pour compenser la croissance démographique du Loiret. Pour assurer le remplacement, installer les nouveaux dispositifs et permettre la création de REP +, le chiffre est bien plus important encore.

Le Loiret ne peut conserver son titre de parent pauvre de l’Education Nationale. Le SNUipp entend donc faire entendre sa voix.

Voir en ligne : Rythmes scolaires : agir pour le réexamen du décret

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 1