Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité nationale 


fontsizeup fontsizedown

CSE du 5 mai : Le SNUipp vote contre le décret d’assouplissement des rythmes scolaires.

Trop peu et trop tard !

mardi 6 mai 2014

Parce que l’assouplissement ne change pas le fond de la réforme, le SNUipp continue de demander suspension et réécriture.

Lors du CSE (Conseil Supérieur de l’Education) et du CTM (Comité Technique Ministériel) du 5 mai, le SNUipp-FSU a voté contre le décret d’assouplissement des rythmes scolaires.

Certes, ces assouplissements peuvent répondre localement à des difficultés rencontrées par les mairies. Certes, ils peuvent satisfaire certains collègues. Mais encore une fois le compte n’y est pas car ils répondent davantage à la grogne des maires qu’aux demandes des enseignants.

De plus, ils ne remettent nullement en cause la municipalisation des écoles. Cette décentralisation qui ne prend pas en compte les inégalités territoriales ne peut favoriser un apprentissage égalitaire pour les élèves de bonnes conditions de travail pour les enseignants. Pour le SNUipp, ces deux aspects indissociables ne sont pas pris en compte par le ministre. De bonnes conditions de travail pour les enseignants, ce sont de bonnes conditions d’apprentissage pour les élèves. Et inversement.

C’est dans l’optique que soient enfin reconnus l’expertise et la qualité des enseignants que le SNUipp continue de demander la suspension et la réécriture du décret. C’est aussi pour ces raisons que le SNUipp-FSU appelle à la grève le 15 mai pour une revalorisation salariale et plus largement, l’amélioration de nos conditions de travail.

Voir en ligne : La déclaration du SNUipp

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2