Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité nationale 


fontsizeup fontsizedown

En grève le 9 avril

vendredi 13 mars 2015

Créations de postes, hausse des salaires  : c’est le message que porteront les enseignants dans la rue le 9 avril, aux côtés des fonctionnaires et de l’ensemble des salariés.

Une nouvelle priorité par semaine, ça suffit  ! Pendant ce temps-là, la prochaine carte scolaire va mettre en lumière des créations d’emploi insuffisantes pour l’école.

Quand le pays va mal, c’est vers l’école qu’on se tourne, sommée de trouver la solution. Et depuis janvier, la ministre de l’Éducation nationale décrète une nouvelle priorité par semaine : numérique, laïcité, harcèlement, développement durable, évaluation... Maintenant ça suffit ! Faire réussir tous les élèves, combattre l’échec scolaire, intégrer les élèves en situation de handicap, apprendre à vivre ensemble... les discours et les incantations n’y suffisent pas. Mieux d’école, ce sont d’abord des enseignants mieux reconnus, mieux formés et mieux payés, des élèves mieux encadrés et mieux accompagnés sur le chemin des apprentissages. Et ce n’est pas la situation aujourd’hui.

L’école mérite mieux

Les professeurs d’école doivent se contenter depuis trop longtemps de belles paroles. Comme l’ensemble des fonctionnaires, ils voient leurs salaires figés depuis 2010 par le gel du point d’indice et leur pouvoir d’achat reculer. Il est plus que temps d’opérer un rattrapage par rapport à leurs collègues européens, de les rémunérer à la hauteur de l’importance de leur mission et de leur niveau de formation. A commencer par un déblocage budgétaire permettant l’alignement immédiat de l’ISAE sur l’ISOE. Mieux d’école, c’est aussi créer des postes à la hauteur des besoins, pour notamment faire baisser les effectifs.

L’école mérite mieux que l’austérité ! C’est le message que porteront les enseignants dans la rue le 9 avril aux côtés de l’ensemble des salariés pour exiger des choix politiques plus justes et plus efficaces.

JPEG - 43.5 ko

Comme pour la grève du 3 février, le SNUipp-FSU appelle les enseignants à ne pas remplir la déclaration préalable d’intention de faire grève mais de prévenir parents et municipalités.

Voir en ligne : Déclaration des syndicats de fonctionnaires

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 7