Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité   / Actualité départementale 


fontsizeup fontsizedown

Compte-rendu du CTSD du 3 septembre

Les mesures et le compte rendu de la commission

jeudi 3 septembre 2015

Aucune fermeture et 8 ouvertures indispensables ont obligé le DASEN à aller puiser dans une réserve jusque là jamais utilisée.

A la suite du CTSD de ce matin, il n’y a aucune fermeture de classe dans le Loiret et 8 ouvertures :

  • Groupe scolaire de Corbeilles,
  • Ecole maternelle Le petit Prince à Patay,
  • Ecole maternelle Les Aydes d’Orléans,
  • Ecole primaire Viroy d’Amilly,
  • Ecole élémentaire L. Michel à St Jean de Braye,
  • Ecole élémentaire P. Langevin à St Jean de Braye,
  • Ecole maternelle Bel Air à La Chapelle St M.,
  • Ecole primaire de Cepoy.

Aucune fermeture et 8 ouvertures, oui mais...

Cependant, cela ne s’est pas fait sans mal malgré le satisfecit de façade de l’Inspecteur d’académie qui disposait de 5 « moyens » (3 de la dotation des 41 postes attribués au Loiret et 2 autres récupérés sur des décharges plus d’actualité) au début de ce CTSD.

Si bien que pour ouvrir ces 8 classes, il aurait fallu en fermer 3 s’il n’avait pas eu à disposition 7 postes de RASED (3 psy et 4 G) inoccupés et dont la coutume voulait qu’ils soient utilisés provisoirement en postes de remplaçants. 3 d’entre eux ont donc été utilisés (pour cette année seulement) pour porter à 8, le nombre des ouvertures. D ’autant que, selon les documents et nos informations, il aurait fallu en ouvrir au moins 4 de plus : Trainou maternelle, Mermoz à Orléans, Ronfard à Olivet et La Ferté St Aubin école du centre. le SNuipp l’a rappelé et est intervenu pour les 3 derniers cas qui n’étaient pas mentionnés dans les documents.

Par ailleurs, nous avons aussi évoqué les écoles maternelles Poincaré et Molière à Orléans qui devaient, bien que n’étant malheureusement pas étiquetées REP malgré les critères s’en approchant, « bénéficier d’une attention particulière quant aux effectifs » de la part du DASEN. La seul réponse qui nous a été donnée est que ces écoles ont bénéficié d’un « morceau » de poste de maitre sup et d’un RASED plus présent.

Le SNUipp-FSU avait prévenu

Dès l’annonce de la dotation des 40 postes (puis 41) pour le Loiret, le SNuipp-FSU avait annoncé que ce serait insuffisant pour compenser la poussée démographique et continuer à développer les fameuses « priorités nationales » (scolarisation des 2 ans, plus de maîtres que de classes, Education Prioritaire, remplacement...).

Cela s’est donc confirmé lors de ce CTSD bien que le DASEN ait annoncé « pouvoir fermer 60 classes » !!! Sur le document du CTSD (ci-dessous), seules 5 à 6 situations pouvaient prétendre à fermeture (selon les seuils de l’IA). Par contre, non seulement les 8 ouvertures étaient évidentes mais outre Trainou qui aurait dû ouvrir aussi, de très nombreuses écoles, maternelles notamment, apparaissaient à la limite du seuil. Ceci est le reflet de la poussée démographique récurrente dans le Loiret où la création de postes n’est pas à la hauteur et aggravent les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissage des élèves. Doc CTSD 3 09 2015

Un accord et des perspectives

Le SNUipp-FSU du Loiret a donné son accord (après lui avoir suggéré dès juin) d’utilisation « provisoire » de 3 moyens RASED (regrettant au passage qu’ils ne soient pas occupés vu les besoins criant d’aide aux élèves en grande difficulté) pour éviter 3 fermetures.

Néanmoins cela ne l’a pas empêché de continuer à clamer qu’une de ses priorités est la baisse des effectifs par classe

et qu’il faudra donc créer davantage de postes avec des personnels dessus !! (voir compte rendu CAPD du même jour) pour permettre aux enseignants de travailler et aux élèves d’apprendre dans de bonnes conditions.

C’est un des axes de la campagne (avec notre temps de travail et la suppression des APC) de rentrée du SNUipp-FSU que nous inviterons à débattre afin d’envisager des actions lors de nos prochaines Réunions d’Information Syndicales (RIS) qui vous seront communiquées.

CLIS/ULIS : le SNUipp-FSU intervient

Comme à chaque rentrée, le SNuipp-FSU est aussi intervenu à propos de la situation toujours plus problématique des CLIS (devenues ULIS 1er degré) et ULIS 2nd degré.

D’une part, nous nous sommes inquiétés des décisions de sur remplissage (effectif supérieur à 12 allant jusqu’à 14 !!) d’une CLIS au détriment des autres (en sous effectif) dans un même secteur ; là où l’Inspecteur ASH voit la volonté « d’affecter au plus près selon le désir des parents », le SNuipp y décèle plutôt les restrictions de budget du Conseil général chargé du transport de ces élèves.

Par ailleurs, la situation des effectifs en CLIS va de mal en pis puisqu’à cette rentrée sur 42 unités, 29 dépassent le seuil limité normalement à 12 élèves, 3 seulement respectent le seuil exacte de 12 et 10 sont en dessous. malgré la création d’unités, la situation s’empire.

Pour les ULIS, c’est pire, toutes les unités présentent un effectif supérieur au seuil limite (affirmé dans la nouvelle circulaire). 60 élèves sont en liste d’attente et sont soit maintenus en CLIS (pour la 6e année parfois !!!), soit orientés provisoirement en SEGPA soit envoyés dans le circuit général du collège !!!

Le SNuipp-FSU vous invite à faire remonter vos chiffres précis afin d’envisager une action. Cela ne peut plus durer !!

Autres mesures

RASED : 7 fermetures provisoires car postes vacants à l’année

3 psys : école Molière Orléans (Circo Saran) et école Beaune la Rolande et Pithiviers Général de Gaulle (circo Pithiviers).

4 G : Chatillon sur Loire (Gien), Orléans Pierre Ségelle (val de Loire), Courtenay (Montargis Est), Châlette Camille Claudel (Montargis ouest).

3 de ses moyens ont donc été utilisés pour ouvrir des classes, les 4 autres sont transformés en postes de remplaçants.

Remplacement : utilisation du complément que « doivent » les personnels à 80% pour du remplacement d’écoles à 2 et 3 classes (8 jours sur 10 de décharge, nouveauté 2015)= +2,5 postes

Maitres formateurs

Fermeture provisoire de 6 postes de PEMF à Châteauneuf M. Genevoix, Fleury J. ferry, Orléans M. Proust, L. Pasteur élém, Diderot élém et Flora Tristan mat.

Ouverture provisoire de 6 postes à Amilly Viroy élém, Chaingy mat., Chanteau, Chevilly élém, lLa Chapelle J. Vilar élém et Mezières lez Cléry

Fermeture des décharges des 6 maitres formateurs en élém et 4 en maternelle = - 2,5 postes

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 9