Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  


fontsizeup fontsizedown

EDITO RENTREE 2008

vendredi 5 septembre 2008

Une rentrée sous haute surveillance

Voici venu le moment d’appliquer les nouveaux programmes et l’aide personnalisée. Peut-être aussi celui de s’apercevoir qu’il s’agit là du début de l’école à plusieurs vitesses. Celle des élèves qui réussiront pendant les 24h et celle des autres qui, au travers des PPRE, subiront l’aide personnalisée et les stages de remise à niveau, auxquels pourraient s’ajouter l’accompagnement éducatif, les « coups de pouces »etc.

Alors, devons-nous agir, uniquement, en bon fonctionnaire et appliquer toutes ces mesures ou bien réagir en professionnel parce que nous sommes convaincus de leur lourdeur pour tous, de leur incohérence voire de leur nocivité car stigmatisant et renvoyant, par cette individualisation, l’élève à son propre échec ? Ainsi, face à cette défiance affichée du corps enseignant et à la multiplication des tâches qui les attend nous invitons tous les collègues à :

  • Continuer d’appliquer leurs méthodes surtout si elles ont fait leurs preuves
  • Organiser des réunions avec les parents dans chaque école afin de les informer précisément de la teneur des réformes et d’organiser une riposte commune
  • Ne signaler des enfants « en difficulté » qu’en impliquant le RASED (lors des réunions correspondant au temps d’organisation de l’aide personnalisée et au temps de synthèse des RASED) afin de bien apprécier le degré de difficulté de chacun.
  • Ne pas faire remonter de noms à l’administration, pour l’aide personnalisée, mais simplement un nombre d’élèves par type de difficultés avec les besoins nécessaires en personnel pour les aider
  • Ne faire remonter que les PPRE que vous jugerez indispensable sachant, qu’in fine, ils serviront à nourrir les stages de remise à niveau et ne seront pas mieux « traités » que les autres.
  • Bloquer les remontées des évaluations CE1 et CM2 (si besoin, nous les transmettre) afin de ne pas organiser la concurrence entre écoles (Hit parade des écoles dans le cadre de l’assouplissement de la carte scolaire !!)
  • Refuser d’être désigné responsable d’une activité dans l’accompagnement éducatif si vous n’avez pas été volontaire.

C’est tous ensemble, unis, pour une école de qualité que nous devons résister pour montrer notre désaccord afin de préparer rapidement une riposte d’envergure.

[/Marie-Claude ALLAIN, Yolande CHAMPAGNE, Daniel MAROIS et Bruno CHIROUSE/]

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 47