Retour accueil

Vous êtes actuellement : FSU  / Actions 


fontsizeup fontsizedown

9, 22, 31 mars : 3 mobilisations, même combat !

lundi 7 mars 2016

La FSU 45 appelle tous les salariés, chômeurs, retraités, étudiants… à participer massivement aux mobilisations, dès le 9 mars à 10h30 place de la Cathédrale à Orléans et place du Pâtis à Montargis, rejoignant l’appel des organisations de jeunesse et des autres organisations syndicales (CGT, FO, Solidaires).

La mobilisation s’organise autour de trois grandes journées, pour faire respecter nos droits, et en revendiquer de nouveaux synonymes de progrès social. Après cette première journée du 9 mars, la FSU appelle à la grève et à participer aux manifestations : le 22 mars pour les salaires dans la Fonction Publique et le 31 mars pour le retrait du projet de loi travail. Par ailleurs, dans ce contexte, la FSU 45 appelle aussi à manifester aux côtés des retraités le 10 mars pour la revalorisation de leur pension, et le 12 mars contre l’état d’urgence.

Pour rappel, le SNUipp-FSU 45 appelle, depuis bientôt un an déjà, à ne pas remplir la déclaration d’intention de grève.

Jeudi 3 mars, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES ont appelé à une mobilisation urgente contre le projet de loi « El Khomri » sur le droit du travail.

La FSU 45 appelle les étudiants, salariés, chômeurs, retraités, à participer massivement à cette mobilisation en allant dès le 9 mars dans la rue pour (un préavis de grève a été déposé en ce sens par la FSU au niveau national) :

  • stopper le démantèlement du Code du Travail, recul social d’ampleur totalement inédit poursuivi par le projet de loi EL KHOMRI
  • faire valoir les revendications d’augmentation des salaires, et de réduction du temps de travail à 32h hebdomadaires sans perte ni gel des salaires.
  • Revendiquer de nouveaux droits, à l’opposé des propositions du MEDEF reprises par le gouvernement et qui signifieraient un retour en arrière historique de plus d’un siècle pour nos droits.

Communiqué de presse FSU 45

Communiqué FSU 45

Qui est concerné par ce projet de loi ?

Nous sommes tous concernés par ce projet de loi. En effet, il entérine avec une vitesse et une violence sans précédent la dérégulation généralisée de la société, qui fragilise et précarise les plus pauvres et fragilise les classes moyennes.

Aujourd’hui, nous sommes une immense majorité victime des ces politiques qui attaquent nos droits les plus fondamentaux, alors que des générations de salariés ont obtenu, au prix de nombreuses luttes, des droits qui nous protègent sur notre lieu de travail.

Ce projet remet en cause les droits et les acquis de tous, étudiants, salariés du public comme du privé, chômeurs, retraités.

Pourquoi demandons-nous le retrait de la « loi Travail » EL KHOMRI ?

• Un monde d’insécurité sociale... : les accords d’entreprise provoquent une rupture d’égalité entre les salariés. Chaque fois que le patronat aura intérêt à se prévaloir d’un accord d’entreprise, le Code du Travail ne s’appliquera pas : autant d’accords, autant de textes lui permettant de déroger à la Loi dans un sens défavorable aux salariés.

• Des mesures toujours plus régressives… : Après les lois MACRON (extension du travail au dimanche, …), REBSAMEN (fusion des IRP et réduction du nombre d’élus du personnel, …), l’ANI 2013 sur la soi-disant « sécurisation de l’emploi », patronat et gouvernement, enhardis par les reculs sociaux qu’ils ont fait passer, poussent l’offensive toujours plus loin.

• Une offensive toujours plus agressive... : Avec toujours plus de brutalité et de précipitation puisque, après le Conseil des Ministres du 9 mars repoussé au 24, le 1er Ministre persiste tout en ayant écarté le recours au 49-3 prévu initialement, tout ceci sous la pression de la mobilisation !

Ce projet de loi EL KHOMRI n’est ni amendable ni négociable !

Suite du tract FSU à afficher dans vos salle des maîtres ci-dessous Tract FSU 45

Après cette première journée du 9 mars, la FSU appelle à la grève et à participer aux manifestations : le 22 mars pour les salaires dans la Fonction Publique et le 31 mars pour le retrait du projet de loi travail. Par ailleurs, dans ce contexte, la FSU 45 appelle aussi à manifester aux côtés des retraités le 10 mars pour la revalorisation de leur pension, et le 12 mars contre l’état d’urgence.

Tract SNUipp-FSU 22 mars

Tract SNUipp-FSU 22 mars JPEG - 295.1 ko

Voir en ligne : Article contribution FSU au projet de loi Travail

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4